Mots-clefs

,

Dear Music Lovers.

J’aime pouvoir accompagner les beaux jours par un bon disque. Le début du printemps a été marqué, entre autres, par la sortie de « La Bourgeoise » des Rebels of Tijuana, que j’ai usé à l’écoute tellement celui ci est en adéquation avec la saison (quand il fait bien beau hein).

J’attendais le groupe au tournant après « Un foutu hippie » que j’avais pas mal apprécié, et rares sont les groupes s’exprimant dans la langue de Molière que j’estime un tant soit peu. Sans parler du fait qu’il est facile de devenir « gonflant » dans le style Rock’n’Roll sixties que les Rebels of Tijuana se sont choisi (le spectre des bébés rockeurs parisiens plane encore), mais c’est avec brio que le groupe évite cet écueil.

C’est 60’s, c’est yéyé à fond, et frénétiquement on se met à danser/twister. On retrouve dans cet album, avec un soupçon de nostalgie, des consonances Gainsbourg, Dutronc, tout le monde pourra vous le dire, mais le style est remis au goût du jour, dépoussiéré, paré d’un nouveau souffle.

Le danger lorsqu’on chante en français, du moins de mon point de vue, reste la lourdeur, pourtant les rimes et l’originalité des textes sont ici le grand point fort des Rebels of Tijuana. On est agréablement surpris. C’est frais, c’est léger, c’est euphorisant. Le groupe ose même nous glisser ici et là des morceaux complètement instrumentaux, et là encore, c’est un pari réussi. Techniquement parlant, tout se tient à la perfection. On sait qu’on a affaire à des musiciens de talent. Et cette vigueur, cette énergie, ça ne me donne qu’une envie: un live et une stage invasion.

Il y a une réelle prise de risque avec « La Bourgeoise », et le défi est relevé haut la main, c’est sans doute pourquoi on considère que l’album est leur disque le plus abouti. « La Bourgeoise », de par son énergie foudroyante, est également lourde de promesses pour ce qui est du live (je n’ai pas encore eu l’occasion d’assister à un concert des Rebels of Tijuana). D’ailleurs, si vous voulez tenter l’expérience, ils seront à l’International le 30 juin.

With Love. N.S.

Music is what life sounds like. Eric Olson.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités