Mots-clefs

, , , , , , ,

Dear Music Lovers.

Image

Woodini, tel est le nom du Producteur Parisien, qui me sortit de ma torpeur. Quand j’ai reçu le CD promotionnel de « Chrysalid », son EP à paraître le 30 janvier prochain, le besoin de partager cette jolie trouvaille a été plus fort que cette flemme qui s’est emparée de moi dernièrement. C’est vous dire combien j’ai aimé, malgré l’artwork, qui m’a laissée dubitative au premier abord.

Je vous présente donc aujourd’hui un court EP de 6 titres, dont vous aurez peine à classer le genre dans votre bibliothèque. Selon moi, le ranger entre SBTRKT et Mount Kimbie, bien qu’inexacte, serait un bon compromis.

Je ne vous parle pas d’une « ratatouille » de genres, car si l’on ne peut définir qu’approximativement la musique de Woodini, celle ci fait dans la précision lorsqu’elle mêle différents accents, qu’ils soient pop, Hip Hop ou électroniques. D’ailleurs l’EP est cohérent dans son ensemble, ce qui peut facilement faire défaut lorsqu’on tente de toucher à plusieurs horizons musicaux.

Le morceau éponyme, Chrysalid, est un morceau instrumental de toute beauté, sublimé en son coeur par la contribution de Lenny Barouk à la Basse. Dans Baby Eve, on est charmé par le grain de voix de la chanteuse Fanny (de MILF), ce morceau plus pop est rafraichissant et on ne se lasse pas de l’écouter. C’est dans Purple Lady que les influences HipHop de Woodini sont les plus flagrantes, et la rythmique est presque addictive. Quel que soit le genre qu’on puisse attribuer à l’artiste, il s’y illustre et y excelle. J’en suis plus que curieuse de découvrir ce que donnera l’album, prévu pour le Printemps.

Je vous invite donc à découvrir l’EP dans son intégralité le 30 janvier, date de sa sortie.

With Love. N.S.

Music is what life sounds like. Eric Olson.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités