Mots-clefs

, , , , , , , ,

Dear Music lovers.

Si pour se complaire dans le mood hivernal on a été heureux, emmitouflé dans du mohair, de se délecter du son torturé des White Lies, ou du Wilhelms Scream de James Blake (Unluck) – 8ème merveille du monde selon moi; on l’est tout autant de balayer tout ça pour une détox pré-printanière. Apprécier les premiers cafés en terrasse ensoleillée, découvrir les headlines des grands festivals,… tout ça nous porte naturellement à renouveler notre régime. A quoi carbure-je donc ces derniers temps ?

  • MSTRKRFT :

Le duo canadien nous gâte avec un nouveau morceau très très bon: Beards again (voir). Gare aux embolies du myocarde. Suite à cela on ne peut pas s’empêcher de replonger dans leur discographie, et redécouvrir avec émerveillement des perles comme Heartbreaker (voir).

  • Beady Eye:

Il est  « juste » évident qu’on ne peut pas snober (j’allais dire la nouvelle formation) le résultat de la soustraction Oasis – Noel Gallagher, même avec la plus grande dévotion envers Oasis du monde. Comment vous dire? Cela sonne moins bon qu’Oasis, tout en sonnant très Oasis. Vous me suivez? Concrètement c’est tout ce qu’il y a de plus agréable à écouter, même en étant un grand nostalgique. Perso, je ne me lasse pas de For Anyone (voir).

  • The Shoes:

La paire qui fait le buzz envoie nos esprits directement en vacances avec la petite fraîcheur qu’est Crack My Bones (voir). Cet album est un véritable concentré vitaminé de bonne humeur: de l’électro rythmé comme il faut pour le trémoussage de postérieur, et des sonorités aériennes pour se sentir transporté. On en est que plus pressé de voir l’été débuter.

  • Crocodiles:

Je ne cesse de me dire qu’il ne pourrait y avoir de parfait Roadtrip sans Sleep forever (voir) dans le radio CD de la bagnole. Un album très dark, dimension que lui donnent sans doute les riffs de guitare, vu et revu dans le genre, mais on se laisse facilement charmer. C’est justement ce côté un peu psyché qui accompagne si bien les rêvasseries auxquelles on peut s’abandonner parfois (so teenage wasteland).

  • Is Tropical:

Ceux là sont de la même trempe que Summer Camp, peut on donc faire plus estival en la matière? Poulains de Kitsuné (ils apparaissent sur la compilation n°9), ils viennent tout juste de clore une petite tournée française qu’ils auront opéré avec les Klaxons. South pacific étant un bijou (voir), je conseille à quiconque de suivre l’affaire avec attention…

 

With Love. N.S.

 

Music is what life sounds like. Eric Olson.

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Publicités