Mots-clefs

, , , , , , ,

Dear Music Lovers.

« Chansons populaires mélodramatiques« , c’est ce qui est indiqué en tant que « genre » sur le myspace de cette perle de groupe. La justesse de ces mots me fait sourire. Je vous en parle aujourd’hui parce que je suis tombée sur ça (voir), et je me suis demandée, étant donné mon coup de cœur pour ce groupe parisien depuis quelques mois, qu’est ce que moi, Nina, j’attendais pour les encenser?

Errant un soir d’octobre sur Bastille, je me suis retrouvée à l’OPA, il a fallu que ce soit le soir où les D’austerlitz s’y produisaient en concert (miam). Je ne les connaissais pas et je découvrais pour la première fois leur son new wave et assez psychédélique. Autant vous dire que j’ai tout de suite accroché à cette pop électronique plûtot « dark ». Si bien, que quelques jours plus tard je me retrouvais à l’International, leur date suivante. Ces gars là sont très bons et je fais mention spéciale de la voix du chanteur qui semble être faite pour le genre musical. Leur présence scénique est toute aussi exceptionnelle. Si comme moi vous êtes Fan de New Order: vous vous délecterez de leurs morceaux, et pour ceux qui resteraient dubitatifs devant ce post: il ne s’agit pas d’un ersatz, on s’en rend compte dès la première écoute.

Trêve de blablas, je vous ordonne d’aller traîner vos petites oreilles sur leur bandcamp (voir). Non seulement vous verrez que je ne raconte pas de salades, mais en plus leur EP « Gold » y est en free download. Si alors vous êtes charmé, sachez qu’ils joueront au Batofar les 8 février et 1er mars, et que vous pouvez aussi faire partie de la micro catégorie de personnes assez cool pour porter un t-shirt à leur nom (voir).

With Love. N. S.

Music is what life sounds like. Eric Olson.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités